Togo : insalubrité à Lomé, même la Covid 19 ne dissuade pas

Les structures de l’Etat, municipalités, ONG et entreprises de ramassage, n’arrivent pas à venir au bout du problème crucial de la gestion des ordures. Cette période des fortes pluies fait ressurgir le problème avec acuité. Terrains vagues, cours d’eaux, caniveaux, trottoirs rues… Les populations se servent de tout pour évacuer leurs déchets.

« La situation est très grave en saison des pluies parce que beaucoup ne font plus l’effort de payer les frais de ramassage d’ordures. Dès qu’il y a une averse un peu forte, on déverse tout dans les rigoles, avec les conséquences que vous constatez avec moi », se plaint un habitant du quartier Avédji dégageant les immondices que la dernière pluie a charriées vers l’entrée de son domicile. Avant d’ajouter que : «Comment peut-on poser de tels actes quand on sait bien qu’il y a une pandémie qui fait rage et tue sans pitié. Avec autant de saleté dans ton environnement de vie, tu risques de chopper la covid19 tout simplement. Ceux qui continuent de jeter des ordures dans la rue sont des criminels en sursis.»

« A la campagne, le système est simple : chacun gère ses ordures dans sa concession sans gêner le voisin. Dès le bas âge, chaque villageois sait où se trouve le point de collecte et de destruction des déchets. En ville, ces valeurs-là sont perdues. Personne ne se sent responsable de la propreté et de l’assainissement des espaces communs. C’est pour ça que vous pouvez voir des peaux de banane, plastiques et bouteilles jetées depuis une voiture, sans que personne ne s’en émeuve », dénonce un jeune étudiant en géographie dont le mémoire de fin d’étude porte sur la problématique de la gestion des ordures dans la ville de Lomé.

Avec ses travaux, chacun des habitants de la capitale ville et bien au-delà devrait prendre conscience de l’impact de son geste quand il jette son emballage ou des peaux de banane en dehors de la poubelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *